Débarrasez-vous des acariens et dormez sereinement !

/

22 décembre 2014

Allergies : comment lutter contre les acariens ?

Publié par

Les acariens sont des micro arachnides invisibles à l’œil nu. Nous en avons partout sur le corps et chez nous (moquettes, rideaux, tapis). Nos lits sont un lieu idéal de vie pour eux. Ils peuvent facilement y proliférer car nos matelas et nos draps sont chauds et humides. C’est aussi l’endroit où ils peuvent se nourrir, de poils, de cheveux, de squames et de bouts de peau. Un lit contient un à deux millions d’acariens.

Ces acariens sont la principale source des manifestations allergiques. Que ce soit par leur inhalation de leurs débris ou déjections (qui provoquent des rhinites voire de l’asthme) ou par leur contact (qui occasionnent rougeurs, réactions cutanées, eczéma ou dermatite atopique).

Certaines personnes sont allergiques ou particulièrement sensibles aux acariens (une personne sur quatre serait allergique en France). Pour lutter efficacement contre eux, il y a deux moyens : le ménage et l’aération, ainsi que le choix d’un équipement de lit adapté.

Ménage et aération

Pour limiter les acariens dans sa literie, il faut en premier lieu en prendre soin. Cela passe par un ménage régulier du matelas à l’aspirateur. Il est recommandé d’aspirer les deux faces de votre matelas tous les mois pour enlever un maximum d’acariens. D’ailleurs, certains appareils à l’aspiration puissante réduisent plus durablement les allergènes contenus sur le matelas. Il existe également des filtres d’aspirateurs HEPA (pour High Efficiency Particulate Air) d’une très grande efficacité pour filtrer l’air. Il faut évidemment laver régulièrement son linge de lit (housse de couette, drap, housse de matelas, taies d’oreiller). Pour éliminer les acariens, une température d’au moins 60°C est nécessaire.

Aérer la chambrePar ailleurs, les acariens se multiplient à cause de la chaleur et de l’humidité. Avec un pic d’intensité en automne et en hiver quand les logements sont chauffés et moins aérés. Il est donc conseillé de ne pas surchauffer son logement et de limiter la température de sa chambre à 19°C. Pour lutter contre l’humidité du lit, il faut ouvrir les fenêtres de sa chambre dix à quinze minutes chaque jour et veiller à ce que le taux d’humidité ambiante soit inférieur à 50%.

Ces conseils pour lutter contre les acariens doivent se doubler, pour les personnes les plus allergiques, de l’acquisition d’un équipement spécifique.

Du linge de lit adapté

Il existe de nombreux matelas neufs, pour un ou deux personnes, qui ont reçu un traitement anti-acariens. Leur efficacité est reconnue mais s’estompe dans le temps. Il faut donc en changer régulièrement (3 à 4 ans). Certains produits antibactériens pulvérisables sur les matelas, neufs ou anciens, peuvent être utilisés pour réduire ou faire disparaître les acariens. Une large gamme est disponible, avec notamment des produits bio réalisés à base de plantes naturelles et d’huiles essentielles.

En parallèle d’un traitement sur le matelas, il est conseillé de s’équiper d’un sommier à lattes non recouvert. Comme il sera plus aéré que d’autres sommiers, cela réduira l’humidité du matelas et donc le développement des acariens. De la même manière, des couettes et des oreillers garnis de matières synthétiques sont recommandés plutôt que de laine ou de duvet. Certaines marques ont élaboré aussi un linge de lit adapté, avec des tissus en microfibres, aux hautes performances allergènes. Que ce soit pour des couettes ou des oreillers antiacariens.

Enfin, des housses antiacariens permettent de recouvrir les couettes et les oreillers. Là encore, il s’agit de lit réalisé avec des tissus aux hautes performances allergènes et sans produit chimique acaricide : le barrage des acariens se fait de manière mécanique par la qualité du tissage.

Que ce soit avec des gestes du quotidien (ménage, aération) ou avec un équipement adapté (literie, linge de lit), les acariens vont avoir la vie dure dans votre maison !

Commentaires
  • Jean-Michel says:

    Bonjour, j’aurais dû lire cette page avant l’achat de mon sommier. Très confortable mais effectivement côté aération, les lattes rien de tel.

  • John says:

    Bon ben c’est dit ! j’ai tout ce qu’il me faut pour mon achat … merci pour l’article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *