Bien choisir sa couette

/

12 novembre 2014

Comment bien choisir sa couette ?

Publié par

A l’approche de l’hiver et de ses nuits froides, il est peut-être temps pour vous de choisir une nouvelle couette. Il y a plusieurs critères dont il faut tenir compte pour effectuer le meilleur choix.

Indice de chaleur

CouetteSuivant les magasins, cet indice va de 1 à 3, de 1 à 4 ou de 1 à 6. Les différents indices de chaleur permettent de choisir sa couette en fonction des saisons (les couettes les plus légères sont recommandées en été et les plus chaudes en hiver), en fonction de son température corporelle – être-vous frileux ? – et aussi en fonction de l’habitude que vous avez de chauffer votre chambre.

La température d’une chambre doit se situer en dessous de 20°C, aux alentours de 17°C/18°C. C’est la température idéale pour profiter d’un confort maximum – confort que vous pouvez optimiser en suivant nos conseils pour bien choisir votre ligne de lit – et dormir correctement. Vous pouvez donc adapter votre choix de couette : si vous chauffez peu, vous pouvez prendre une couette plus chaude, ou inversement, si vous aimez avoir une chambre chaude, vous opterez pour une couette plus légère.

Il existe des modèles de couettes quatre saisons, qui réunissent une couette légère et une couette tempérée. En les empilant et en les attachant avec des liens, elles forment une vraie couette d’hiver, bien chaude. Mais, en les séparant, elles peuvent servir aux mi-saisons (automne et printemps) et à l’été.

Certaines couettes sont thermorégulatrices. Elles s’adaptent aux changements de température (du corps et de la chambre). Elles conservent la chaleur du corps et la restituent pendant du sommeil. Ce qui est très pratique dans un couple où chacun a une température corporelle différente. Ces couettes, aux tarifs plus élevés, offrent ainsi la meilleure sensation de bien-être.

Garnissage

L’indice de chaleur des couettes dépend de leur garnissage et donc de la matière qui est utilisée pour les remplir. Les différentes matières utilisées pour le garnissage sont les plumes et le duvet, la laine et la biolaine, la soie naturelle, les fibres végétales (bambou, soka, coco, maïs), ainsi que les fibres synthétiques (polyester).

Les couettes qui sont garnies de fibres naturelles et de plumes sont les plus légères. Leur grammage varie de 180 à 300 g/m². Les couettes en fibres synthétiques sont plus lourdes, avec un grammage compris entre 200 et 500 g/m². Suivant ce grammage, le poids de la couette est différent et procure des sensations différentes à celui ou celle qui se recouvre avec.

Enveloppe

Le choix de l’enveloppe de la couette est également important. Elle va assurer une bonne tenue du garnissage et évite ainsi d’avoir des fibres qui s’échappent de la couette. Comme pour les draps, l’enveloppe d’une couette peut être en différente matière : coton, polyester, soie, matières hybrides. Plus la densité du tissage est serrée (entre 90 et 150 fils/cm²), plus l’enveloppe est de qualité.

> Suivants les marques et les modèles, différents traitements (antiacariens, antibactériens, antipunaises de lit) peuvent être appliqués sur l’enveloppe et/ou le garnissage de la couette.

Dimensions

La couette doit être plus grande que la taille du matelas et doit idéalement déborder d’environ 40 cm de chaque côté du lit.

Ce qui donne le tableau suivant :

Taille du lit (cm) Nombre de personne Dimensions de la couette
90×90 1 200×200
90×200 1 200×200
140×190 2 220×240
140×200 2 200×240
160×190 2 240×240
160×200 2 240×240
180×190 2 260×240

Commentaires
  • sweetlilou says:

    La qualité du sommeil peut dépendre de son choix de linge de lit en effet. Il faut une couette qui s’adapte à chaque besoin et surtout selon les saisons. Merci pour toutes les bonnes astuces!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *