Bien choisir ses oreillers

/

15 décembre 2014

Comment bien choisir ses oreillers ?

Publié par

Pour éviter les torticolis et passer de bonnes nuits, il faut prendre le temps de bien choisir son oreiller. Deux types d’oreiller existent : l’oreiller classique et l’oreiller ergonomique, dont vous pourrez trouver une sélection de modèles de qualité sur la boutique du Roi du Matelas.

Pour un oreiller classique, il y a plusieurs éléments à considérer avant de choisir : la matière, la fermeté et la forme, et enfin les dimensions.

Le rembourrage d’un oreiller classique est réalisé avec différentes matières. Les fibres les plus couramment utilisées sont les fibres synthétiques (fibres creuses siliconées ou polyester). Elles sont confortables et donnent des oreillers peu chers mais qu’il faut changer tous les 3/4 ans car ils se tassent. Ces oreillers en fibres synthétiques sont recommandés pour les personnes allergiques. Certaines marques fabriquent des tout nouveaux oreillers avec des micro-fibres fabriqués en recyclant des bouteilles en plastique.

Le rembourrage d’un oreiller peut se faire aussi avec du duvet et des plumettes, de canard ou d’oie. Ces matières naturelles sont appréciées pour leur légèreté et leur confort thermique (un oreiller en duvet tient chaud en hiver, tout en étant rafraichissant l’été). Le duvet, par son gonflant, rend l’oreiller particulièrement confortable.

D’autres matières naturelles peuvent être utilisées pour remplir un oreiller comme la balle d’épeautre (aux vertus apaisantes), les cosses de sarrasin (qui s’adaptent aux morphologies) ou la laine (hypoallergénique et qui laisse circuler l’air). Autre matière naturelle, le latex possède une grande élasticité. Cela donne des oreillers qui s’adaptent à la morphologie de la tête du dormeur.

OreillersLes personnes dormant sur le ventre choisiront plutôt un oreiller moelleux (pour ne pas trop creuser leur dos) alors que ceux qui passent leurs nuits sur le dos opteront pour un oreiller moyen et souple. Enfin, pour ceux qui dorment sur le côté, un oreiller gonflant et assez haut fera l’affaire (pour bien maintenir la nuque). Ces différentes formes et fermetés doivent soutenir idéalement la nuque et les cervicales de chacun.

Il existe des oreillers en format carré ou en format rectangulaire. Les oreillers carrés ont une dimension standard de 60 cm x 60 cm ou de 65 cm x 65 cm et les oreillers rectangulaires sont de 50 cm x 70 cm ou de 50 cm x 75 cm.

De leur côté, les oreillers ergonomiques épousent la forme de la tête, avec des extrémités bombées et un partie centrale plus creuse. En se positionnant dans un oreiller ergonomique, le dormeur soulage ainsi sa nuque et ses cervicales. Sa tête est parfaitement soutenue, dans l’alignement de sa colonne vertébrale. Les oreillers ergonomiques existent en latex ou en mousse à mémoire de forme.

Ils sont particulièrement conseillés pour les personnes qui dorment sur le côté. Il est fortement recommandé de tester un oreiller ergonomique avant de l’acheter. En effet, cet oreiller doit être parfaitement adapté à votre morphologie. Pour cela, il faut vérifier différentes données comme la hauteur de l’oreiller, qui dépend la largeur de vos épaules, mais aussi son poids, qui définit sa fermeté, et évidemment sa forme, qui doit épouser la forme de votre cou et de votre tête.

Commentaires
  • Mathilde says:

    Salut !

    Super cet article !! Mais le choix d’oreiller s’annonce dorénavant difficile… 🙂

    Merci beaucoup !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *