Sommeil

/

12 décembre 2014

Comment dorment nos voisins européens ?

Publié par

Il existe de nombreuses différences entre les pays européens concernant les habitudes de sommeil de leurs habitants. Des différences à la fois et sociales et culturelles sur le rapport de chaque population au sommeil, sur la durée des nuits et l’équipement utilisé.

La nuit s’adapte au cycle de la journée

Les Français dorment en moyenne 7h15 par nuit. Un chiffre inférieur à la moyenne européenne qui se situe aux alentours de 8 heures par nuit.

Souvent les populations s’adaptent aux cycles de leur société. La pause déjeuner est plus ou moins longue et, dans certains pays comme l’Allemagne ou en Scandinavie (Danemark, Norvège, Suède), les journées de travail se terminent plus tôt. Notamment à cause des rythmes scolaires qui libèrent les enfants dans l’après-midi. Ces horaires de travail décalés par rapport à la France se retrouvent dans l’horaire du dîner qui se situe entre 16h et 19h. Alors que dans les pays du Sud (France, Espagne, Italie), le dîner est plus tardif, entre 19h et 22h. Naturellement, l’horaire du coucher de chaque population se retrouve lié à ce cycle d’une journée et la durée du sommeil s’en ressent (on dort plus au Nord, moins au Sud).

Dans certains pays, le sommeil de la nuit se complète d’une sieste après le déjeuner. Un pays comme l’Espagne est réputé pour sa pratique de la sieste (50% des Espagnols la faisaient dans les années 1980, ils ne seraient plus que 20% aujourd’hui). Cette habitude est souvent liée aux climats les plus chauds du Sud de l’Europe. Elle est moins pratiquée dans les pays du Nord mais cela pourrait changer car plusieurs études ont montré ces dernières années qu’une sieste de 15 à 20 minutes mettrait un terme à la somnolence au travail et boosterait la productivité des salariés.

Quid de l’équipement et du linge de lit ?

Concernant l’équipement utilisé par 400 millions d’Européens, il n’y a pas de grands changements entre les différents pays. Chaque population utilise des structures de lits traditionnelles, avec un sommier, à lattes ou à ressorts, et un matelas. Mais il y a des grandes variations sur les tailles des lits et le linge de lit utilisés par les Européens.

En France, sur les 4 millions de matelas qui se vendent chaque année, deux sur trois ont une largeur de 140 cm. Mais cette proportion diminue de plus en plus au profit de matelas de 160 cm de largeur. Les Espagnols utilisent des lits plus petits que les Français et optent souvent pour une largeur de 135 cm. Et les Portugais ont même des formats en 133 cm. Mais là encore, la tendance est à l’élargissement avec un format à 150 cm qui s’impose petit à petit. A l’inverse, le standard en Italie est de 170 cm pour un lit double. Certains choisissent aussi deux matelas séparés de 90 cm chacun, soit 180 cm au total. Cette séparation des lits (sommiers et matelas) est très courante dans les pays du Nord de l’Europe. Particulièrement en Allemagne où les lits sont composés également de deux ensembles sommier / matelas de 90 cm de largeur. Au Royaume-Uni, les lits sont de même taille que dans les pays anglophones (États-Unis, Canada, Australie) : 137 cm de large pour un lit double, 152 cm pour un lit King et 183 cm pour un Super King.

Suivant les pays et suivant leur largeur, les longueurs des lits en Europe varient de 180 à 203 cm.

De la même manière que pour les sommiers et matelas, les Allemands s’orientent pour des couettes séparées (ils utilisent peu de draps et de couvertures). Pour faire leur lit le matin, ils plient leurs couettes en deux ou en quatre et la pose au pied du lit. Cette tendance à l’utilisation de couettes séparées se repend partout en Europe, notamment dans les pays nordiques où le confort individuel prime. Le pays qui résiste le plus et privilégie encore la couette pour deux est… la France.

Si tous les pays européens semblent avoir adopté la couette comme couverture principale, couette que Le Roi du Matelas vous aide à bien choisir ici, il existe encore quelques résistances locales. Comme au Portugal où les couvertures / couvre-lits en laine aux motifs géométriques sont encore populaires.

Suivant les pays, il existe aussi des différences concernant les oreillers : les Français les préfèrent carrés, alors qu’en Europe du Nord, ils sont souvent rectangulaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *