Consommation de café et sommeil

/

5 décembre 2014

Le café est-il l’ennemi du sommeil ?

Publié par

Il est de coutume de penser qu’il ne faut pas boire de café le soir ou en fin de journée si on veut passer des nuits tranquille. Qu’en est-il vraiment ?

La caféine, le principe actif contenu dans le café, agit comme un stimulant sur le système nerveux et sur le rythme cardio-vasculaire. Elle augmente ainsi l’attention et diminue la somnolence. Dans la journée, à dose raisonnable, le café permet l’amélioration de la concentration et il accentue la mémoire. Il donne aussi un coup de fouet bénéfique au moral. A l’inverse, la consommation excessive de café dans une journée peut entraîner une accélération du rythme cardiaque, de l’impatience et de l’irritabilité, voire de l’angoisse.

En fin de journée et le soir, le café est à manier avec prudence. A partir de 6 heures avant le coucher, soit environ 16h/17h, sa consommation va avoir un double effet. Le premier, comme nous l’avons vu, va être de diminuer la somnolence. Donc de contrarier l’endormissement naturel. Le buveur de café va ainsi mettre plus de temps à trouver son sommeil.

HorlogeDe plus, la consommation tardive de café fait perdre en moyenne une heure de sommeil selon une étude publiée dans le magazine américain Journal Clinical Of Sleep Medecine. En effet, le café va avoir un effet négatif sur la qualité du sommeil et particulièrement sur le sommeil profond. Dans une étude publiée en 2013, la Commission européenne était arrivée aux mêmes conclusions.

Cette perte de sommeil d’une heure n’influe pas considérablement sur la vie quotidienne quand il ne s’agit que d’une seule nuit. Mais si l’expérience se reproduit, ce manque de sommeil accumulé peut avoir des effets néfastes sur la journée : fatigue et manque d’attention principalement.

Évidemment, l’impact de la caféine est différent sur chaque personne, tout comme le besoin d’une quantité donnée de sommeil est très variable d’une personne à l’autre. La consommation tardive de café est de toute façon fortement déconseillée aux personnes sujettes aux insomnies et aux troubles du sommeil. Et, le principe actif étant la caféine, il faut évidemment que chacun fasse attention aux autres substances, en plus du café, qui contiennent de la caféine. Particulièrement le thé ou les boissons énergisantes qui auront également le même impact négatif sur le sommeil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *