/

8 février 2017

Lutter facilement contre l’insomnie

Publié par

Nous passons au minimum un tiers de notre vie au sein de notre lit. Si, pour certaines personnes, le repos est trouvé facilement, d’autres peuvent avoir beaucoup plus de mal à trouver les bras de Morphée.

Si l’usage de médicaments peut être bénéfique, sous contrôle d’un médecin évidemment, il existe cependant quelques éléments à prendre en compte pour réduire les risques d’insomnie.

Ces quelques conseils présentent l’avantage d’être totalement gratuit et peuvent être une première étape avant de consulter.

Respecter les horaires du lever et du coucher

Votre corps est un organisme bien huilé. Le dérégler, même inconsciemment, peut amener des troubles du sommeil.

Si, faire une grasse matinée n’est pas forcement une mauvaise chose, il convient de garder un certains rythme afin de ne pas perturber votre corps et donc, vos nuits.

Garder votre chambre à la bonne température

Nous l’avons déjà évoqué dans un précédent article mais il est important d’avoir dans votre chambre une température ne descendant pas en dessous des 17° et ne dépassant pas les 20°.

Ces températures sont parfaites pour éviter à votre corps d’avoir trop froid ou trop chaud ce qui pourrait perturber votre sommeil.

Silence et obscurité dans la chambre

C’est la base pour passer une bonne nuit…

Le sommeil est quelque chose de très fragile. De ce fait, il faut veiller à ne pas avoir de lumière, qu’elle provienne d’écran, de l’extérieur, etc, ni de bruit pour éviter d’être dérangé, voir réveillé.

C’est malheureusement à ce moment là que peuvent survenir les insomnies et il est très difficile de retrouver le sommeil après cela.

Eviter les longues siestes

Les siestes, cela repose mais de très longues siestes peuvent avoir un effet néfaste sur votre nuit.

En effet, prolonger une sieste peut manger en quelque sorte votre cycle de sommeil du soir et donc vous empêcher de vous endormir le soir venu.

Eviter les boissons énergisantes, caféine et autres avant le couché

C’est bien connu, le café comme le cola ou toutes autres boissons énergisantes, cela a tendance à énerver.

Il est donc préférable d’éviter les excitants lorsque la fin de la journée approche.

Eviter de manger lourd

Le repas du soir doit être le plus léger possible.

Il faut donc éviter les plats lourds, à base de sauces par exemple, pour ne pas obliger votre estomac à digérer longuement. Si c’est le cas, évitez de vous mettre au lit rapidement et préférez attendre un peu que votre corps digère votre repas.

Si vous souhaitez aller plus loin, sachez que l’utilisation de plantes tels que l’aubépine, la mélisse ou encore la ballote donnent d’excellent résultats pour les personnes souffrant d’anxiété ou de nervosité.

Pour plus de conseils sur l’univers de la literie, n’hésitez pas à nous rejoindre sur la page Facebook du Roi du Matelas ou nous suivre directement sur Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *