/

29 janvier 2014

Un cerveau performant, ça se travaille en dormant

Publié par

Mal dormi cette nuit, comme un Français sur trois? Dommage, car le sommeil est le plus efficace des stimulants intellectuels. Mieux! On peut apprendre à s’en servir différemment selon que l’on souhaite être créatif, réactif ou bien retenir sa leçon d’anglais ou d’espagnol. Les chercheurs sont en effet désormais en mesure de définir le vrai rôle cérébral des différents stades de sommeil et de savoir comment en tirer le meilleur parti.  Bientôt le tuyau pour être au top de ses performances cognitives globales… mais en attendant allez sur www.leroidumatelas.fr

Un peu de vocabulaire : CHRONOTYPE, le secret d’un cerveau en pleine forme réside dans le respect de son chronotype, c’est à dire la durée et les horaires de sommeil génétiquement programmés, défini grâce au test de Horne et Ostberg.  Source 20 minutes, 24012014, Helena Sender.

Un article de Sciences et Avenir est actuellement disponible en kiosque.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *