/

20 décembre 2013

Une étrange croyance

Publié par

Les Grecs de l’Antiquité croyaient que l’on s’endormait lorsque le cerveau se remplissait de sang et que l’on s’éveillait lorsque le sang s’écoulait. Au milieu du XXème siècle, la science n’avait guère progressé en la matière. Durant le sommeil, pensait-on, le cerveau passe en mode repos. Ce n’est que dans les années 50 que les chercheurs ont découvert que le sommeil se compose de cinq phases différentes, qui se répètent toutes les 90 minutes. Et que lors de la dernière phase, le sommeil paradoxal, le cerveau est aussi actif qu’en état de veille. C’est dans cette phase que nous rêvons. Ces découvertes ont donné le coup d’envoi à une étude plus approfondie du sommeil. Mais en dépit de nombreuses recherches, notre repos nocturne reste encore un mystère, d’après le journaliste scientifique David Randall, dns son livre « Dreamland : Adventures in the Strange Science of Sleep ».  Source : BODYTALK novembre 2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *