/

16 décembre 2013

Une literie neuve favoriserait un sommeil récupérateur

Publié par

Si la literie neuve n’a aucun impact sur la durée du sommeil, elle pourrait en revanche favoriser un sommeil moins agité et plus récupérateur, selon l’étude clinique « Actimuscle » présentée par l’Association pour la Promotion de la Literie. Menée en partenariat avec l’European Sleep Center et le Professeur Damien Léger, responsable du Centre du Sommeil et de la Vigilance de l’Hôtel-Dieu (Paris), cette étude démontre que les literies usagées bouleversent « la qualité physiologique » du sommeil.

Cette étude a suivi sept personnes âgées de 18 à 25 ans et sept sujets âgés de 50 à 59 ans, pendant 6 mois. Les auteurs d' »Actimuscle » ont demandé à chaque participant de dormir une nuit sur une literie ancienne de 10 à 12 ans, et une autre sur une literie « idéale ». A noter, des méthodes innovantes ont été utilisées pour l’enregistrement de la structure du sommeil à chaque minute de la nuit.

Résultat, la literie neuve ne modifie en rien la nature du sommeil. En revanche, elle a un impact positif sur la continuité du sommeil, mais également sur sa qualité « récupératrice ». Alors que les jeunes ont observé une amélioration de leur lucidité et de leur forme au réveil avec la literie neuve, les seniors ont apprécié l’absence d’agitation durant la nuit.

L’étude révèle également que la literie neuve provoque deux fois moins de micro-éveils durant la nuit, mais aussi trois fois moins de mouvements musculaires, synonymes de sommeil agité. Source online : Relaxnews, janvier 2011

Ci-dessous un lien à copier pour d’autres conseils.

http://www.doctissimo.fr/html/psychologie/bien_dormir/ps_2567_conseils_sommeil.htm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *