/

19 juin 2015

Vrai/Faux : 10 idées reçues sur le sommeil

Publié par

Faire la sieste empêche de bien dormir la nuit

VRAI ET FAUX. Tout dépend de la durée de sieste et de l’heure de votre sieste. Pour ne pas perturber le sommeil de la nuit, la sieste doit être faite en début d’après-midi, pendant la phase de digestion après le déjeuner. Une sieste efficace et régénératrice dure 20 à 30 minutes. Une sieste plus longue, avec un cycle de sommeil complet (1 heure et demie), va vous emmener dans une phase de sommeil profond. Elle vous permettra de mieux récupérer si vous avez eu une nuit précédente difficile. Mais cela peut influer sur votre nuit à venir. Enfin, il ne faut pas faire la sieste après 17h. Sinon, gare aux perturbations !

La pratique d’un sport aide à dormir

VRAI ET FAUX. Le sport est conseillé à tout moment de la journée. Il a un effet stimulant qui réveille et tonifie le cerveau et le corps. Et la fatigue physique, ressentie en soirée, va favoriser un sommeil profond. Les personnes qui font de l’exercice déclarent d’ailleurs mieux dormir que celles qui ne font pas de sport. Par contre, il ne faut pas pratiquer de sport, comme toute activité physique, dans l’heure précédant le coucher. Cela va contrarier la baisse naturelle de la température corporelle et donc retarder l’endormissement. En revanche, les pratiques de relaxation telles que le yoga peuvent être une bonne alternative pour se détendre en soirée.

Il ne faut pas boire de café le soir

VRAI. Tous les excitants perturbent le sommeil. Notamment ceux qui contiennent de la caféine. Comme le café mais aussi comme le thé. Dès la fin de journée (après 17h) et le soir, il faut éviter également les boissons énergisantes et les sodas (en particulier les colas). Tous ces liquides vont créer des micro-réveils et rendre votre sommeil plus léger. Ils peuvent aussi générer des insomnies. Par contre, le soir, un verre de lait chaud est recommandé. Il contient du tryptophane, un acide aminé va servir à synthétiser la mélatonine, l’hormone du sommeil.

Un bain ou une douche facilite le sommeil

VRAI. En fin de journée, un bain ou une douche va relaxer le corps et dénouer les tensions accumulées. Vous pouvez même le prendre avant de vous coucher. Par contre, comme le corps est en phase d’abaissement de sa température, il ne faut pas que ce bain soit trop chaud. Une température modérée ou légèrement fraîche permettra de trouver plus facilement le sommeil.

Qui dort dîne

FAUX. Au contraire, l’organisme a besoin d’emmagasiner des réserves avec la longue période que représente une nuit. Il est donc déconseillé de ne pas manger du tout le soir. Le sommeil ne remplacera pas un repas. Par contre, il ne faut pas manger trop copieusement et trop gras. Un repas léger et équilibré sera parfait pour passer une bonne nuit.

Nous dormons mieux en baissant le chauffage dans la chambre

VRAI. Votre température corporelle baisse chaque soir naturellement, d’environ un degré, avant que vous alliez dormir. Dans un environnement surchauffé, le corps aura du mal à se refroidir. Il faut donc préserver une température un peu fraiche dans la chambre, entre 18 et 19 degrés, pour mieux s’endormir mais aussi pour mieux dormir. Et ne pas hésiter à rajouter une couverture ou une couette plus épaisse.

Il faut bannir les plantes dans sa chambre à coucher

FAUX. Une plante rejette la nuit du dioxyde de carbone (CO2) mais en quantité négligeable. Bien moins en tout cas qu’un être humain ou qu’un animal domestique. Donc vous pouvez très bien avoir quelques plantes dans votre chambre à coucher. Certaines ont en plus des vertus dépolluantes comme le ficus, le spathiphyllum, le philodendron ou le palmier bambou.

Compter les moutons va vous aider à vous endormir

VRAI ET FAUX. Les avis divergent sur cette question. Un représentant de l’Institut national du sommeil et de la vigilance précise que « pour s’endormir, il faut passer du réel à la rêverie ». Il faut s’avoir se couper de la réalité et des préoccupations de la journée ou de celles à venir, et se concentrer sur quelque chose de plus imagé. Cela peut être des moutons, mais aussi des paysages, montagnes, campagnes ou plages. Quelque chose de plaisant et d’agréable. Mais il ne faut pas non plus que l’activité soit obsessionnelle. Le fait de « compter les moutons » va demander un peu de concentration, ce qui va stimuler votre cerveau et le garder en éveil. Et finalement retarder l’endormissement.

Nous récupérons mieux avant minuit

FAUX. Les trois premières heures de sommeil permettent de mieux récupérer. C’est durant cette période que la profondeur du sommeil est la plus grande. Mais c’est le cas avant ou après minuit. Quelqu’un qui dort de 2 heures à 9 heures en tirera les mêmes bénéfices qu’une autre personne qui dort de 23 heures à 6 heures.

Il faut dormir au moins 7 heures par nuit

FAUX. Chaque personne a besoin d’un quota de sommeil différent. Chaque organisme ne se repose pas et ne se régénère pas de la même manière. La question du sommeil est donc très personnelle. Globalement un adulte a besoin de 5 à 9 heures de sommeil (une grosse majorité des adultes dorment à peu près 7 heures pas nuit). A chacun de trouver son temps de sommeil idéal. De toute façon, dès que nous sommes suffisamment « rechargés », nous nous réveillons. Un adolescent va avoir besoin de plus de sommeil, de 8 à 9 heures. Un enfant doit dormir aux alentours de 10 heures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *